Rechercher sur ce blogue

samedi 14 juillet 2018

Des nouvelles de moi et de la série


Bonjour,
Comme sur le blogue, je n’ai donné aucune nouvelle de la trilogie depuis très longtemps, j’ai décidé de remédier à la situation.


TOME 3 :

Ceux qui me suivent sur ma page Facebook savent déjà que j’ai terminé l’écriture du premier jet du tome 3. Maintenant, je suis dans la phase de réécriture/corrections combinées. En fait, j’essaie de tout faire d’un coup, chapitre par chapitre. Qu’est-ce que j’entends par là? Eh bien, voici à quoi ça ressemble pour chaque chapitre :
  1. Je fais une première lecture pour couper le superflu, corriger quelques détails et m’assurer que le rythme est bon.
  2. En même temps, je retravaille le texte pour faire plus joli ou plus fluide. Je dois parfois réorganiser les phrases, j’ignore pourquoi elles ne sont pas toutes dans le bon ordre… ;) Au besoin, j’ajoute ambiance, émotion ou humour.
  3. Je révise les paragraphes pour éliminer les répétitions des verbes être et avoir (pour les participes passés surtout). Je me casse ensuite la tête pour trouver une façon créative de reformuler ma phrase pour éviter qu’il y ait 5 « avais » ou 5 « étais » dans un même paragraphe. L’objectif est de 2 max (je n’y arrive pas toujours).
  4. Je relis une dernière fois et apporte si nécessaire quelques modifications. Puis, je passe le chapitre dans un logiciel de correction où je corrige les fautes, et élimine les autres répétitions (va savoir pourquoi ce logiciel ne s’occupe pas des verbes être et avoir).
  5. J’envoie le chapitre à mes 3 bêta-lectrices.
  6. Je recueille leurs commentaires, leur demande parfois certaines précisions, puis retravaille le texte en conséquence. Il m’arrive aussi de revalider les corrections avec elles.
La prochaine étape sera de l’envoyer à ma correctrice. Au moment où j’écris cet article, mes bêta-lectrices ont reçu le prologue et les 99 premières pages (9 premiers chapitres). Actuellement, le total de pages est d’environ 370, mais ce chiffre change constamment. Ça avance donc bien.

La couverture est pratiquement terminée. Cette fois-ci, je l’ai entièrement créée, bien que j’aie demandé conseil à celle qui m’a enseigné le graphisme. Quant au résumé de l’endos du livre, il est écrit, mais j’aimerais le retravailler. Sinon, si tout va bien, j’ai comme objectif de publier le tome 3 au plus tard cet automne. Il s’agit du dernier de la trilogie et la fin boucle vraiment les 3 romans. Je me suis tout de même laissé une porte ouverte pour une éventuelle suite, si un jour j’ai envie d’en écrire une. Un roman d’un seul tome avec Josh, ce personnage qui apparaît dans le tome 2, me plairait bien. J’ai d’ailleurs quelques idées...


PETIT BILAN TRILOGIE + FUTUR PROJET :

Mais avant, je me laisserai sûrement tenter par une autre histoire d’un seul tome. J’ai vu grand en écrivant une trilogie comme premier projet sérieux d’écriture. Ce n’est pas pour rien que j’ai dû réécrire plusieurs fois le premier tome… je prenais de l’expérience, j’apprenais. J’en ai trouvé l’idée en 2009, même si la première édition a été publiée en mars 2017. Mais durant toutes ces années, je restais avec l’impression d’un travail inachevé. Il y a des gens que ça ne dérange pas, mais moi, j’ai toujours aimé me rendre à la fin de tous mes projets. Alors, oui, ça me tracassait… comme un arrière-goût qui reste beaucoup trop longtemps dans la bouche.

Pour le prochain roman, je vais donc plutôt en écrire un qui ne soit qu’une seule et même intrigue tout au long de l’histoire. Ce n’était pas le cas avec la série Oneida, puisque chaque tome possède également sa propre aventure, en plus de l’intrigue de base de la trilogie. Les deux s’entremêlent et c’est ce qui en fait la complexité. Quel soulagement, maintenant, d’avoir enfin réussi à rabouter tout cela en quelque chose de cohérent! Oui-oui, j’avais un plan que je suivais, mais un plan ne voit pas à tout, et donc, ça demeurait un casse-tête. Bref, le prochain roman possédera une seule et même histoire, sans doute encore un peu complexe parce que j’aime quand même ça. Et si c’est trop long, alors oui, je couperai en plusieurs tomes. Quant au genre, je resterai pour le moment dans le fantastique, puisque c’est là que mon imagination m’emporte, au grand désespoir de ma mère qui n’aime pas les fictions et qui ne lit que des biographies. Désolée maman... Il faudra encore attendre pour ma biographie, lol.


TOME 1 ET 2 :

En ce qui concerne les 2 premiers tomes, les ventes se poursuivent. Elles sont modestes, mais régulières, et plusieurs se procurent le second volume, alors c’est bon signe. Depuis peu, ils sont disponibles sur Kobo et donc la FNAC, PriceMinister, Chapters/Indigo et autres partenaires de Kobo, en plus de sur Amazon. Je reçois souvent de bons commentaires et avis de blogueurs littéraires, ce qui m’encourage. Vraiment, car sans ça, ce serait difficile de rester motivée pour travailler sur le tome 3. Savoir qu’il est attendu fait une grande différence!

Voici les dernières chroniques de blogueurs :

Tome 1 (seconde édition) :

Tome 2 :

D’autres devraient suivre au cours de l’été, dont ceux du tome 2 par les blogues: « Au-delà des mots » et « Beltane lit en secret ». Je remercie d’ailleurs toutes ces blogueuses pour ces charmantes chroniques qui m’ont chacune beaucoup touchée!

J’ai aussi fait des démarches pour vendre mes romans dans une librairie, question que les bibliothèques puissent se les procurer. À mon grand étonnement, elles en redemandent! Et chaque nouvelle commande ensoleille ma journée! Par contre, cette librairie ne garde pas mes romans sur les tablettes et les livraisons ne sont vraiment pas pratiques, puisqu’elle se trouve dans une autre ville. Mais très bientôt, une ouvrira très près de chez moi. J’espère que je pourrai y vendre ma série sur leurs étagères! J’ai déjà pris contact avec la responsable pour voir les possibilités d’arrangement avec cette succursale. Elle est si près que ce serait dommage de ne pas pouvoir y effectuer les livraisons. Faire affaire avec la maison mère ne réglerait pas mon problème... Alors, j’attends une réponse en me croisant les doigts.


L’AUTOÉDITION :

Pour ce qui est de l’autoédition, je m’y fais tranquillement, quoique je déteste toujours autant toutes les nouvelles démarches ou paperasses à compléter. Mais j’acquiers de l’expérience et ça aide. Est-ce que je regrette ce choix? Non. Mais il reste qu’avec une maison d’édition classique, les livres ont une bien meilleure visibilité. De mon côté, je dois me fier au bouche-à-oreille. J’ai pris quelques partenariats et j’espère que ça portera fruit. Faire connaître ses romans est un travail constant. Il n’y a pas de formule magique, il suffit de continuer à en parler. Ce qui aide grandement, je ne le répéterai jamais assez, est lorsque le lecteur laisse son avis à un ou plusieurs endroits (amazon, Kobo, librairie, dans la section avis de ma page Facebook, booknode, goodreads, livraddict, babelio, FNAC, PriceMinister, Chapters/Indigo, etc.). Ce n’est pas le choix qui manque! Et vous savez ce qui est encore plus efficace pour un auteur indépendant? C’est quand une personne en parle sur les réseaux sociaux, qu’elle partage la page de l’auteur, le site officiel du roman ou une bonne chronique qu’elle a lue. Partager dans des groupes Facebook ou autre communauté de lecteurs est encore mieux! Et pour tous ceux qui m’aident ainsi à propager le mot, je vous dis un énorme MERCI!

Voilà pour les nouvelles, je crois que j’ai fait le tour. Sur ce, je vous souhaite une bonne journée!😊

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Articles au hasard

Blogger