Rechercher sur ce blogue

vendredi 26 janvier 2018

Mon avis sur "L'Héritière"


La Sélection (tome 4)
Auteure : Kiera Cass
Genre : littérature jeunesse, dystopie, romance.

Résumé :

« 35 PRÉTENDANTS. 1 PRINCESSE. LE DÉBUT D'UNE NOUVELLE SÉLECTION.

Vingt ans après la Sélection d'América Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illéa doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.

À dix-huit ans, la Princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents organisent une Sélection, Eadlyn voit son quotidien bouleversé par l'arrivée de ses 35 prétendants et la folie médiatique qui l'accompagne. Mais entre les raisons du cœur et la raison d'État, la Princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, se prendre à ce jeu dont dépend l'avenir d'Iléal... »

Ma note : 5/5
Mon avis :

En lisant le résumé, j’étais déçue. Je ne m’attendais pas à changer de protagoniste principal! Eh oui, dans ce tome, on passe à la génération suivante! Je dois avouer que j’ai toujours cessé de lire les sagas où une nouvelle narratrice prenait soudainement la relève. J’étais attachée à America et je pensais bien poursuivre cette histoire en sa compagnie. Bon, elle fait encore partie de l’entourage d’Eadlyn, mais nous ne sommes plus dans sa tête! Pour donner une chance à ce tome 4, j’ai tout de même continué ma lecture, très très lentement, comme si l’histoire devait m’apprivoiser. Les 4 premiers chapitres furent les plus pénibles, l’apprivoisement ne venait pas facilement… Mais dès la Sélection annoncée, tout devint plus intéressant, et je pus laisser derrière moi ma déception du début pour embarquer pleinement dans cette nouvelle aventure. Fiou! Toutefois, je n’ai vraiment accroché à l’histoire qu’à partir du chapitre 13 (environ au tiers du livre).

J’aime la plume de Kiera Cass! Elle a un réel don pour nous faire entrer dans la tête de la narratrice. On a l’impression d’accompagner Eadlyn partout et d’évoluer avec elle. Sans qu’on sache vraiment pourquoi, ce personnage s’est construit dans son esprit un tas de murs protecteurs. Mais lentement, on découvre et on voit ces murs s’abaisser un à un et son cœur se réchauffer. J’ai toujours aimé les romans avec narration au « je » où l’on est témoin de l’évolution du personnage comme si on était un petit oiseau, constamment perché sur son épaule, qui entendait la moindre pensée. Mais surtout, j’aime quand ce changement est bien expliqué, qu’on en comprend donc les raisons et que c’est cohérent. À mon grand bonheur, c’est le cas dans « L’Héritière ». Aussi, on suit ici la vie de celle qui sélectionne, plutôt que celle d’une candidate comme dans les 3 premiers tomes. Et ça, ça m’a beaucoup plu! En fait, j’ai bien apprécié découvrir les deux côtés de cette Sélection!

Oh! Et que d’émotions j’ai vécues durant ma lecture! J’ai souri à quelques reprises, oui, mais c’est en un déluge de larmes qui embrouillaient les mots que je l’ai terminée! Signe que, finalement, je me suis vraiment attachée au personnage d’Eadlyn... En fait, c’est la première fois qu’une auteure arrive à autant capter mon intérêt après un changement de protagoniste dans une même saga. Dans tous les autres cas, sans exception, j’ai refermé le livre pour ne plus jamais le rouvrir. Kiera Cass a donc, ici, réalisé tout un exploit!

Bref, une fois la nouvelle narratrice apprivoisée, je me suis laissée totalement emporter par l’histoire qui est même devenue un coup de cœur! L’Héritière plaira certainement aux fans de romance en société dystopique.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Articles au hasard

Blogger