Rechercher sur ce blogue

mercredi 7 septembre 2016

« The Lux » une série de romans faisant réfléchir l’écrivaine en moi


Bonjour à tous! Je sais, je sais, ça fait plus d’un mois que je n’ai publié aucun article sur ce blogue. Que se passe-t-il donc avec moi? Pour être franche, j’ai quelques articles débutés et qui sont en réserve. Si je ne les ai pas publiés, c’est que je trouvais que ce n’était pas tout à fait leur moment de faire surface… et qui sait si ça le sera un jour??? Je m’excuse donc pour ce délai. Je déteste les routines, je suis un peu bohème quant à mon blogue. J’écris quand je suis inspirée. Comprenez par là qu’il se peut très bien que d’autres pauses prolongées comme celle-ci se produisent, mais je n’ai pas l’intention d'abandonner ce blogue.

Ceci dit…
Je suis toujours en attente de réponse des maisons d’édition pour mon tome 1. Alors, c’est statu quo… Au niveau écriture, j’en suis à la moitié du tome 3. Et puis, j’ai eu besoin d’une pause, question de faire germer quelques idées géniales pour la prochaine scène à écrire puisque je ne la vois pas encore comme un film dans ma tête. Et normalement, c’est quand je la vois clairement comme un film que je peux entamer son écriture. Je sens que cette scène mûrit tranquillement dans ma tête, se laissant inspirer par ce qui m’entoure. Je pourrai donc l’écrire bientôt. Il faudra d’abord que je me décide enfin duquel des deux personnages fera la narration (puisque j’écris à la première personne, en alternant parfois entre deux personnages). En ce qui concerne la correction de mon tome 2, je l’ai mis de côté pour le moment. Je dois faire quelques changements et pour mieux m’y diriger au travers, j’attends des réponses de deux de mes bêta-lectrices. Mais j’ai commencé un petit projet personnel, une bande-annonce pour mon tome 1. Je l’ai déjà mentionné avant, voilà quelques années, j’avais un site d’animation de cartes virtuelles animées 2D flash. Si vous avez lu ma page de présentation, vous savez que je suis autodidacte. J’ai donc décidé d’apprendre à faire du montage vidéo. J’utilise des images, sons et extraits de vidéos libres de droits que je modifie par la suite. Parfois, j'utilise aussi mes propres créations. Je ne suis pas encore satisfaite du résultat, mais franchement, il y a des parties dont je suis vraiment fière! Bon, c’est un passe-temps et ma première création de montage audio-vidéo, on verra ce que ça donnera…

Le vif du sujet : The Lux Series
Il est grand temps maintenant d’entrer dans le vif du sujet de cet article. Durant cette pause d’écriture, j’ai décidé qu’il était grand temps de lire une nouvelle série de romans. Normalement, quand j’aime ce que je lis, j’y plonge intensément jusqu’à en manquer de sommeil! J’adore! Pas manquer de sommeil, mais être à ce point accro! Eh bien, je suis tombée sur une critique littéraire vidéo où je me suis fait bombarder de « C’est la meilleure série que j’ai lue, vous ne serez pas déçu ». Vous avouerez que c’est quand même vendeur! On y recommandait de le lire en anglais, si possible, étant donné le style d’écriture de l’écrivaine, vraiment bon à ce que j’en comprenais. Je me suis dit « OK, ça fait longtemps que je n’ai pas lu en anglais, je préfère normalement en français parce qu’en anglais implique que je doive chercher la traduction de quelques à plusieurs mots, mais c’est vrai que j’aurais bien besoin d’un petit rafraîchissement à ce niveau ». Alors voilà, je me suis procuré la série en anglais (format numérique). Je ne suis vraiment pas déçue de ce choix, car le style de l’écrivaine m’éblouit! Je suis en admiration! Complètement accro! 

Pour en revenir à la série « Lux » de Jennifer L. Armentrout, je l’ai choisie parce qu’il s’agit exactement d’une série comme j'en raffole : romance surnaturelle (et passionnelle) contemporaine combinée à une bonne intrigue de base ajoutant plein de mystères à découvrir au fur et à mesure de la série. C’est ce que j’aime le plus lire et ce que je tente d’écrire avec ma trilogie Oneida, sauf que dans ma série, s’ajoute un côté aventure. L’histoire est remplie de romance, de passion, de mystère, de surprises et d’action! Eh oui, de l’action! Je me permets une petite parenthèse ici… Je dois m’excuser, car au risque de me répéter, je n’ai pas l’habitude d’écrire une critique littéraire et (oh surprise!) ce n’en est pas une! Si je vous parle de ce roman, c’est qu’en tant qu’éternelle apprentie romancière, je sens que cette série influencera mon style d’écriture… j’apprends donc toujours! Fin de la parenthèse… Bon, revenons-en à l’action. Il ne faut jamais la sous-estimer. C’est le problème avec certains livres que je lis. Je vous l’ai déjà dit, je suis une lectrice exigeante, si je n’aime pas un roman, je le ferme. Pour l’aimer, je dois y être accro (de forte préférence…). S’il n’y a aucune action dynamisant l’histoire, je m’ennuie. S’il n’y a pas de passion dans la romance, je m’ennuie… S’il n’y a pas de mystère, d’intrigue cohérente et solide, je m’ennuie. Si je devine tout et qu’il n’y a pas de surprise, je m’ennuie aussi. Cette série me comble! J’y retrouve tout ce que je recherche. Bien sûr, je devine certaines choses, je fais des liens entre certains faits et évènements, ça se produit souvent avec mes lectures. Mais je félicite l’auteure, car elle sait me surprendre! Le personnage se prépare à rencontrer un ami et on s'imagine déjà comment ça se passera entre les deux personnages, mais non! Surprise! Quelque chose d’autre arrive et bouleverse tout! C’est souvent ainsi avec cette auteure et j’aime ça! Je me laisse prendre au jeu… je n’essaie même pas de le déjouer, car c’est trop agréable de suivre ce chemin et de se retrouver surpris!

Le style… que dire?
Je n’ai pas terminé la série, j’en suis au tome 3 sur 5, en fait 6, puisque le premier est un demi-tome. Selon le site de l’auteure, 3 autres tomes bonus existent pour les mordus qui en redemandent, mais il s’agit de romans « extra » à la série de base. Le premier demi-tome « Shadows » est écrit à la troisième personne. Pour moi qui préfère la narration à la première personne puisque j’ai l’impression que ça transmet mieux les émotions internes du personnage, j’ai été vraiment impressionnée par le style d’écriture de « Shadows ». Après un moment, j’ai dû porter mieux attention à la narration, car sans trop y penser, j’avais l’impression que c’était écrit à la première personne! Pourquoi? En bien parce que quand je lis un roman, je le vois comme un film dans ma tête, et là, je m’imaginais tellement parfaitement les émotions des personnages, je les voyais si clairement, que je pensais que c’était écrit à la première personne! Mais non… Je crois bien que c’est la première fois que j’ai ce genre d’impression… ou alors, je viens juste de m’ouvrir les yeux. C’est vrai que je ne lis pas à longueur d’année, j’ai plutôt mes phases. Je ne lis donc probablement pas autant de romans que d’autres, mais bon, ce style m’a éblouie! Une petite note ici, les autres tomes (du moins les tomes 1 et 2 que j’ai terminés) sont écrits à la première personne.

Autre chose qui me frappe dans ce style d’écriture : les descriptions. Wow! Au début, je me demandais si le fait de décrire chaque petit mouvement des personnages serait agaçant (il baisse le menton, fronce les sourcils, fait un petit sourire en coin, incline la tête de côté, etc.), mais en fait, je crois que ce sont ces détails qui font que l’on ressent parfaitement leurs émotions. L’auteure nous décrit autant le langage verbal que non verbal! Je trouve cela tout à fait épatant! Et j’admire la façon dont elle le fait : très concis, juste les mots qu’il faut, ne ralentit en rien le rythme, et toujours placé au bon endroit.

Quant aux personnages…
J’admire la façon dont l’auteure les a construits. Ils ont tous leur propre histoire. Bien sûr, c’est souvent le cas dans un roman, c’est primordial même. Mais ici, on sent bien que leur passé influence et colore leurs réactions dans le présent. Comme dans la réalité, quoi! J’imagine que c’est ce que chaque écrivain cherche à atteindre pour ses personnages… Dans cette série, les personnages ont leurs passe-temps favoris et leurs petites manies, tout cela permet de mieux définir leur personnalité. C’est presque parfait! Et tout cela, avec un brin d’humour bien dosé. D’accord, j’avoue, parfois je me demande pourquoi un personnage réagit comme il le fait. Je suis alors frustrée par son entêtement ou son manque de jugement. Mais en y réfléchissant bien, en connaissant leur personnalité et leur âge (18 ans dans le tome 2), je comprends… C’est comme dans la vraie vie, c’est parfois frustrant de voir certaines personnes agir d’une façon si différente à ce qu’on ferait, nous, à leur place…

Bref…
Cette série me fait réfléchir et m’inspire beaucoup en tant qu’écrivaine. Ce style d’écriture déteindra probablement un peu sur la mienne... enfin j'espère! En français, j’ignore si le style d’écriture est bien reproduit, car parfois, je me demande comment j’écrirais moi-même quelques expressions. D’ailleurs, je me questionne beaucoup sur « Our eyes locked. ». En français, on utilise souvent le terme « regard », mais comment traduiriez-vous cette expression en utilisant les mots « nos yeux »? « Nos yeux verrouillèrent »? Il me semble que ça fait bizarre, non? Vos suggestions SVP car j’aime bien cette expression concise que l’auteure utilise très souvent. Si la série vous intéresse, voici le lien pour le site de l’auteure : https://jenniferlarmentrout.com/books/
 
En espérant que cet article vous a plu, je vous souhaite une belle semaine!

9 commentaires :

  1. Cette série à l'air super. Bon, moi je suis plus intrigue que romance mais je tenterai quand même le tome 1, pour voir. Tu as l'air si enthousiaste donc je te fais confiance. Et puis, ça ne pourra pas me faire de mal je pense. Je vais réfléchir à la traduction de "our eyes locked" parce que traduit mot à mot ça fait bizarre. Une bien belle chronique qui prouve que si on veut écrire et bien il faut lire. Je t'envoie mes commentaires ce week-end sans faute. Bonne journée et bisous Yolaine.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Le style d'écriture est accrocheur, mais l'intrigue se développe petit à petit, de tome et tome. Le tome 0,5 (qui comprend environ moitié moins de pages que les tomes suivant) est comme une sorte d'introduction à toute cette histoire, nécessaire pour comprendre la suite. Tu as raison, cette série m'inspire à écrire! :)
      T'en fais pas pour les commentaires, c'est quand tu auras le temps... :)

      Effacer
  2. Ca donne envie. Moi aussi souvent mes lectures m'inspire pour l'écriture. D'ailleurs en pleine phase de création, je dois faire attention à ce que je lis, car parfois le style de l'auteur peut dépeindre un peu sur le mien.

    Je répondis sur autre chose. j'ai cru lire au détour d'une phrase que tu écrivais à la première personne en variant les narrateurs. Cela m'intéresserais beaucoup d'en discuter avec toi, parce-que je fais pareil dans le nouveau roman sur lequel je travaille et que pour l'instant cela ne me satisfait pas. Il faut dire que ce texte me donne du fils à retordre. Je n'arrête pas de le modifier sans parvenir à un résultat qui me satisfait.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Le style d'écriture de Jennifer L. Armentrout m'a impressionnée. J'ai l'impression qu'elle s'amuse en écrivant et ça me plaît beaucoup!

      Oui, j'écris à la première personne. Dans la plupart des chapitres, mon personnage principal, Célia, fait la narration. Pour te donner une idée, dans mon tome 1, 3 chapitres sur 25 sont narrés par un deuxième personnage. Pour moi, c'était nécessaire à l'histoire. Ça aide le lecteur à mieux comprendre ce deuxième personnage et ça ajoute aussi au mystère puisqu'il dévoile des choses que Célia ignore encore. Parfois, c'est aussi parce qu'il se passe des scènes importantes où Célia n'est pas présente. Si tu as besoin d'échanger sur le sujet, ça me fera très plaisir! Tu peux m'écrire en privé via l'adresse de contact du blogue. :D

      Effacer
  3. Tu m'as donné envie de lire cette série !! Je vais me la procurer en VO et me faire ma propre opinion :-)
    Pour l'expression "our eyes locked", il n'y a pas d'équivalent en français. Ce qui me vient naturellement, ça serait "nos yeux se rencontrèrent" même si ça ne renvoie pas exactement la même intensité dans l'émotion je pense. Sinon, on dira "il riva ses yeux aux miens" qui exprime bien le même sens, mais qui priorise une des 2 personnes dans le fait de fixer l'autre.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Tant mieux! :) Moi j'ai bien aimé! Par contre, je n'aime pas tous les romans de cette auteure, certains sont un peu vulgaires, je trouve. Mais cette série est vraiment bien!
      Merci pour les exemples de traduction! :)

      Effacer
    2. Ah oui ? Quels livres tu as moins aimé ?

      Effacer
    3. Je me souviens de la série Gamble brother. L'auteure a le don de nous accrocher à l'histoire, alors ça se lit bien, mais à un moment donné, ça devient trop cliché et elle en met tellement que je trouvais ça vulgaire. J'ai donc eu plus de difficulté à terminer le tome 3. Tout de même, j'aime beaucoup cette auteure! :)

      Effacer
    4. C'est vrai que les clichés, ça gâche tout si on a la main trop lourde...
      Je viens de finir le 1er tome et j'ai bien aimé en tous les cas ! Je vais continuer cette série :-)

      Effacer

Articles au hasard

Blogger