Rechercher sur ce blogue

vendredi 8 avril 2016

Un auditoire… un cadeau pour l’écrivain!

Avez-vous déjà fait la lecture d’un de vos romans à un auditoire? Eh bien, j’ai moi-même eu ce plaisir dernièrement! Et je dois dire que ce fut un réel cadeau! Si vous avez cette chance, je vous le conseille!

Une amie est donc venue chez moi avec sa fille adolescente. J’ai tellement hâte de faire découvrir mon histoire à tout le monde que je leur ai demandé si je pouvais leur lire le début, question de tester ce fameux début (entièrement retravaillé pour le rendre le plus accrocheur possible). Elles ont accepté. Elles ne connaissent rien de mon roman puisqu’elles ne font pas partie de mes bêta-lectrices. Mais je savais qu’elles aimaient ce genre de récit.

Je leur ai donc d’abord montré la page couverture que j’ai moi-même faite à partir de Photoshop. Il faut dire que je me débrouille pas mal avec ce programme, et mon œil artistique de photographe amatrice me donne un bon coup de main, ou plutôt, un bon coup d’œil pour le choix des couleurs, les proportions et le cadrage. J’étais très heureuse de leurs commentaires puisqu’elles l’ont beaucoup aimée, la trouvaient jolie et qu’elle attirait leurs regards… Je leur ai aussi lu le résumé qui pourrait très bien se trouver sur la quatrième de couverture, et déjà, elles étaient sous le charme. Leurs sourires et l’éclat de leurs yeux ne mentaient pas! Ce qui commençait plutôt bien!

Je leur ai donc lu le prologue de mon tome 1 (qui j’espère sera bientôt édité). Mon prologue ne compte qu’une seule page, par un narrateur autre que mon héroïne principale, d’où le mystère… Elles se disaient intriguées et souhaitaient que je continue à lire. Un vrai cadeau pour moi! Je leur ai donc lu les 2 chapitres suivants et… surprise pour moi! Elles voulaient que je continue pour connaître la suite! N’est-ce pas merveilleux pour un auteur? Vous savez ce qui m’a plu le plus? Eh bien, être témoin de leurs réactions, en direct, en même temps qu’elles découvraient mon histoire! Leurs questionnements pour essayer de comprendre (leurs réponses n’allaient pas nécessairement dans le bon sens… pur plaisir pour moi de les induire en erreur!), constater leur intérêt, et voir leurs yeux briller d’excitation, ça n’a pas de prix!

Je leur ai donc lu les chapitres 3 et 4. Elles en voulaient plus, mais il était tard et un plaisir doit parfois prendre fin… Elles sont donc reparties en souhaitant une nouvelle rencontre prochainement pour la suite de l’histoire!

Que d’émotions pour moi! Je vous l’assure, vous devriez essayer… pur bonheur! Et si du même coup, vous y gagnez plus de confiance en votre histoire et en votre écriture, ce sera bien tant mieux!

4 commentaires :

  1. C'est une bonne idée, mais j'ai du mal à ouvrir mon univers à mes proches. Je sais que c'est idiot mais je fais un blocage. Je suis convaincue que ça ne peut être que bénéfique. D'ailleurs lire à haute voix ses écrits permet aussi de trouver des erreurs de tournures de phrases donc ça n'a que de bons côtés. Je suis contente que cette expérience ce soit bien passée parce qu'il faut croire en son histoire pour pouvoir en faire la promotion donc la confiance en soi et en ses écrits est primordial. Bonne continuation :)

    RépondreEffacer
  2. Merci pour ton commentaire! En fait, ma confiance a grandi suite au "feedback" de mes bêta-lectrices. Je doute toujours... ce pour quoi je suis surprise quand on me dit aimer mon histoire et mon style d'écriture. Mais j'avoue que je trouverais gênant de le faire lire par mes comparses écrivains. La peur du jugement... Moi, j'aime lire les romans au style d'écriture plus simple, car je trouve qu'il n'y a alors aucun obstacle à m'imaginer le tout. C'est plus fluide pour moi... C'est donc comme ça que j'écris aussi. C'est loin d'une écriture intellectuelle, et je crois que ça ne plairait pas à plusieurs auteurs. Mais bon, il faut se rappeler que l'on écrit d'abord pour soi, pour se plaire à soi-même. Si tu veux tenter l'expérience de l'auditoire, je te suggère de le faire avec des personnes qui aiment les histoires et surtout, qui aiment le genre que tu écris. Mais peut-être que ta confiance grimpera d'un coup quand tu recevras les commentaires de tes bêta-lecteurs!
    Ma propre mère et mon conjoint ne liront probablement jamais mon roman, pour la simple raison qu'ils n'aiment pas lire, ni s'imaginer l'histoire dans leur tête... Ce n'est pas grave, mais ce n'est pas à eux que j'en ferai la lecture, ils trouveraient le temps bien trop long! Ça ne me dérange pas, parce que j'ai tellement de collègues, de cousins/cousines, de tante/oncle et d'amies qui veulent le lire. C'est que ça fait juste 6 ans que j'en parle! ;)
    Bonne continuation à toi aussi!

    RépondreEffacer
  3. Oui, c'est un vrai bonheur d'être lue ... et surtout appréciée! ;) mais moi, par contre, je n'aime pas du tout, mais alors PAS DU DOUT, lire à haute voix ce que j'écris. Le faire lire, oui, avec grand plaisir, mais lire à haute voix impossible!!! Je préfère le lecteur découvrir par lui-même mes mots et mon histoire, le laisser entrer tout seul dans l'intrigue... Lire à haute voix, c'est pour moi comme me dénuder devant un auditoire! quelle horreur! ;)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Tu me fais réfléchir... C'est vrai que devant des inconnus, ce serait un peu comme me dénuder... Mais mon amie et sa fille à qui j'ai fait la lecture ne sont vraiment pas du genre à juger méchamment, elles sont si gentilles...
      :)

      Effacer

Articles au hasard

Blogger