Rechercher sur ce blogue

vendredi 29 avril 2016

Déterminer le genre de votre roman (partie 2)



Voici la partie 2 où je vous présente le genre « science-fiction ». Réalisant à quel point cet article s’allonge, j’ai décidé d’y ajouter une troisième partie (une prochaine fois) qui comprendra entre autres les genres fantasy et fantastique. Souvenons-nous que dans la partie 1, nous avons vu les genres suivants : roman humoristique, roman historique, saga familiale, roman d’amour, roman d’aventures, roman à suspense. Pour ceux qui voudraient consulter la partie 1, cliquez ici.

Les genres et sous-genres les plus fréquents (la suite):

6. Science-fiction : C’est une fiction où l’auteur imagine une réalité alternative basée sur la science actuelle ou une science potentielle. Ici, un voyage dans le temps serait issu de la technologie et non de la magie (comme dans le fantasy). Ce genre comporte habituellement une réalité transformée par l’auteur. Il invente alors une nouvelle réalité basée sur une hypothèse. Par exemple : si la fin du monde se présentait, si nous découvrions une forme de vie sur une autre planète, s’il existait une dimension parallèle, si les poules avaient des dents ;) Les possibilités sont infinies!

  • Hard science-fiction : Récit caractérisé par sa forte exigence de cohérence avec les connaissances scientifiques actuelles (au moment où l’auteur écrit son œuvre). Il comprend souvent plusieurs détails scientifiques et techniques.
  • Science-fiction légère (soft science-fiction) : Récit où l’auteur imagine une société modifiée par un simple changement. L’accent est souvent mis sur les personnages et leurs émotions.
  • Anticipation : Récit de science-fiction décrivant le monde tel qu'il pourrait être dans un futur plus ou moins proche.
  • Dystopie (ou contre-utopie) : Récit où l’auteur imagine une société organisée de façon à ce que ses membres n’atteignent pas le bonheur.
  • Cyberpunk : Dans ce sous-genre, le monde comprend des technologies très avancées où l’informatique est ultra-présente. Souvent empreint de violence et de pessimisme.
  • Space Opera : Vous connaissez Star Trek et Battlestar Galactica? Ils sont de bons exemples de Space Opera. Il y est question d’aventures ou de drames se mêlant à un cadre d’exploration spatiale à grande échelle ou de guerres intergalactiques. L’histoire se déroule habituellement dans l'espace ou sur une ou plusieurs planètes distantes. On dit qu’il relève en partie de la science-fiction militaire (voir énoncé suivant).
  • Science-fiction militaire : Récit de science-fiction où l’accent est mis sur des conflits entre forces armées, leurs technologies militaires, procédures et histoires.
  • Science-fiction humoristique : Le titre parle de lui-même. Il s’agit d’une histoire de science-fiction où l’humour prédomine.
  • Uchronie : Dans ce genre, c’est comme si l’auteur faisait un retour dans le temps, jusqu’à un certain évènement, qu’il modifie ensuite, pour ainsi réécrire l’histoire à sa façon. On dit que le steampunk (voir énoncé suivant) est une forme d’uchronie.
  • Steampunk : Imaginez-vous à une autre époque, par exemple le western, qui aurait évoluée différemment, en utilisant des technologies futuristes. Il s’agira de science-fiction, d’une réalité inventée, mais s’appuyant sur une base historique.
  • Voyage dans le temps : Récit où un (ou des) personnage (s) voyage dans le temps (passé ou futur), et doit affronter des problèmes liés aux paradoxes temporels.
  • Post-apocalyptique : Récit où l’auteur imagine la vie après une catastrophe destructrice, par exemple : épidémie d’un virus mortel, guerre nucléaire, écrasement d’un météorite. On passe de la fin d’un monde au début d’un autre, où un équilibre précaire existe entre une civilisation perdue et un chaos naissant.
  • Univers parallèle : Récit comprenant un univers séparé du nôtre et possédant ses propres dimensions d’espace et de temps.
  • Space fantasy : Récit combinant les genres space opera et fantasy.
  • Science fantasy : Récit combinant les genres science-fiction et fantasy.

Il existe, surtout en anglais, encore bien d’autres sous-genres de science-fiction (maritime, monstres, invasion extra-terrestre, etc.). Je constate que souvent deux genres ou sous-genres sont combinés. Aussi, dernièrement, en lisant la quatrième de couverture d’un roman, j’étais surprise de voir l’auteur le décrire comme étant 4 genres en un seul roman! Je ne me souviens plus exactement, mais il décrivait son roman comme étant à la fois, quelque chose comme ceci : un roman historique, une saga familiale, une histoire d’amour et un thriller policier. Tout est donc permis! Pourquoi se limiter qu’à un seul genre?

Consultez ici la partie 3 de cet article.

4 commentaires :

  1. Tout a fait d'accord avec ta dernière phrase. Il faut écrire l'histoire qu'on a envie d'écrire. ce n'est seulement qu'une fois que c'est fait qu'il est intéressant de prendre le temps d'identifier le genre ( plus pour des raisons commerciales qu'artistique d’ailleurs)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Exactement! Mais j'avoue que plusieurs idées me trottaient dans la tête en lisant les descriptions durant ces recherches. Donc, ça peut aussi inspirer... Pour moi, de toute façon, tout est toujours sujet à m'inspirer ;)

      Effacer
  2. Merci pour cette suite. C'est vraiment très intéressant! Et puis, on se couche moins bête...!! ;D

    RépondreEffacer

Articles au hasard

Blogger