Rechercher sur ce blogue

vendredi 11 mars 2016

Où j’en suis dans l’écriture de ma trilogie



J’aimerais vous partager où j’en suis rendue dans l’écriture de ma trilogie. Eh bien, je vous annonce qu’après un très gros travail de révision j’ai, pour le moment, terminé la correction de mon tome 1! Enfin, j’espère bien que cette fois-ci, ce sera la dernière fois! Mais on ne sait jamais… Je l’ai envoyé à une bêta-lectrice et ensuite, si tout va bien, je l’enverrai à une maison d’édition. Il ne me restera plus qu’à me croiser les doigts! 

Et alors maintenant, que fais-je? Eh bien, je n’ai pas le temps de me tourner les pouces puisque maintenant, j’en suis à préciser tous les détails du plan de mon dernier tome, le 3. J’en avais déjà fait une bonne ébauche, mais là, je dois m’assurer de la cohérence de tous les éléments, construire les détails de mon intrigue principale et de celles secondaires en évitant toute irrégularité, travailler plus la description des nouveaux personnages et lieux. Une étape que j’aime moins, je dois dire, car de tout le processus, l’étape de l’écriture et celle où mes bêta lecteurs découvrent le fruit de mon travail sont mes préférés. Mais je sais que mon plan m’est absolument nécessaire. Aussi, je m’applique à bien le créer. De livre en livre, l’élaboration de mes plans ne cesse de s’améliorer et donc, de m’aider encore plus! Alors petit peu par petit peu, je développe le scénario de mon tome 3. Comme le « petit train va loin », il aboutira bientôt et je pourrai alors, avec joie, entamer l’écriture du troisième tome. J’ai vraiment hâte de m’y plonger!

4 commentaires :

  1. Je croise les doigts avec toi !
    L'attente des réponses des éditeurs peut être assez longue.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci!!!
      Par contre, je viens d'écouter un reportage troublant sur les pratiques abusives de certaines maisons d'édition au Québec. Ils font acheter beaucoup de livres aux auteurs, vendent les livres sans payer l'auteur... Parfois l'auteur ne peut plus publier la suite de son livre en raison du manque de distribution du livre par l'éditeur et donc il ne s'est pas vendu. Je remets donc mon envoie en question. Je me demande si je ne ferais pas mieux de prendre la voie de l'autoédition... Je vais m'informer et y réfléchir...

      Effacer
    2. Je ne sais pas trop pour le Québec. Je n'ai envoyé qu'à des maisons d'éditions françaises. Après, tu ne risques rien à envoyer à des maisons d'éditions, surtout que maintenant certaines acceptent les envois numériques. IL ne faut surtout pas te sentir obliger de signer un contrat si les termes ne te conviennent pas. Moi, dans mon contrat, il était précisé à quelles dates l'éditeur s'engage à me payer les livres vendus. Et si je ne suis pas satisfaite de la vente de mon tome 1, je peux toujours récupérer mes droits pour m'auto-éditer. Par contre, en effet, les éditeurs ne sont pas forcé de publier la suite si le premier tome n'a pas marché. Après, je trouve que c'est un manque de respect envers l'auteur, et, surtout envers les lecteurs qui ont commencés la série. Mais je suis plutôt tranquille de ce côté là, dans la maison où j'ai signé, la plupart des romans publiés sont des séries.

      Effacer
    3. Merci pour ton commentaire! Je pense que la précision sur le contrat des dates pour te payer est vraiment bien. Et aussi, le fait que tu peux récupérer les droits pour autoéditer la suite si la maison d'édition ne veut pas le faire. Je vais garder ça en tête. Ton commentaire me rassure! Parce qu'effectivement, je préfèrerais me faire publier par une maison d'édition... Alors je continue à bien m'informer. Merci pour ton soutien! C'est apprécié!

      Effacer

Articles au hasard

Blogger