samedi 20 février 2016

Bêta-lecteurs… comment vous aident-ils?

Au début, j’hésitais à faire lire mon roman avant qu’il soit publié, mais je peux vous affirmer que je n’ai jamais regretté mon choix de requérir l’aide de bêta-lectrices parmi mes proches. Leurs commentaires m’ont grandement aidée! Il n’y eut que des avantages pour mon roman! Je me sens vraiment privilégiée qu’elles aient accepté ce rôle! 

Voici ce que vos lecteurs de version bêta peuvent faire pour vous :
  1. Répondre à vos questionnements. Si vous doutez de l’efficacité de votre début, de la compréhension d’un élément « X », ou que vous vous demandez s’il y a des longueurs ou si l’intrigue est intéressante, etc., vous pourrez en discuter avec eux… Il est fort possible que leurs réponses vous inspirent une marche à suivre pour améliorer votre roman. Attention, car elles peuvent également vous apporter une certaine confusion. Dans ce cas, il s’agit d’écouter votre instinct en vous fiant à ce que vous aimez. Après tout, c’est votre livre et c’est à vous de décider ce que vous voulez y écrire.
  2. Relever les oublis de certains éléments. Oui, quand on a trop le nez dedans, notre vision s’embrouille parfois et on fait quelques oublis…
  3. Relever les irrégularités, les éléments invraisemblables ou illogiques. Il est possible qu’on ait mal expliqué notre idée… J’y accorde toujours beaucoup d’importance quand une de mes bêta-lectrice me dit trouver un élément « X » invraisemblable. C’est alors que je n’ai pas réussi à la convaincre de la logique de cet élément. Alors, j’y réfléchis et je trouve une façon plus claire de l’expliquer. J’y change quelques détails et le tour est joué! Par la suite, le lecteur n’accrochera plus sur ce point et la lecture en sera plus fluide.
  4. Vérifier la fluidité de l’histoire selon leur point de vue et non le nôtre. Une très bonne chose étant donné notre grande familiarité avec l’histoire. Parfois, on a beau en faire de nouveau la lecture, si nous n’avons pas assez de recul, on ne voit plus rien… Il serait alors bien de mettre de côté notre roman quelque temps, pour ensuite retrouver un œil nouveau en le relisant. Mais parfois, ce n’est pas possible. Il est alors préférable que quelqu’un d’autre, ne connaissant pas le scénario, le lise avec un œil nouveau.
  5. Vous motiver! S’ils ont aimé votre histoire et qu’ils veulent lire la suite, quoi de plus motivant pour l’écrivain(e)?
  6. Vous donner des idées sur l’histoire ou l’écriture. Personnellement, certaines de mes bêta-lectrices ont commenté sur mes descriptions de l’environnement et des personnages. Ma cousine Chantal, qui a étudié l’écriture, m’a transmis ses conseils plus techniques. Tous ces avis m’ont grandement aidée à connaître ce que le lecteur aime lire. Ça m’a aussi fait réaliser certaines de mes lacunes, que j’ai ensuite pu corriger. Encore une fois, mon écriture en a grandement gagné!
Qui peuvent être vos bêta-lecteurs?
N’importe lequel de vos proches à qui vous faites confiance et qui aime lire : famille proche ou éloignée, collègues, amis. Mais choisissez quelqu’un qui n’a pas peur de vous donner un point de vue franc, au risque de peut-être blesser votre amour propre. Les points de vue « pour vous faire plaisir et vous épargner la cruelle vérité » n’apportent aucun élément pouvant aider à améliorer votre roman.

Après avoir fait lire mon roman à plusieurs de mes proches, je réalise qu’il est préférable que certains de vos bêta-lecteur fassent réellement partie du public cible de votre livre. Pourquoi? Parce que naturellement, il s’y intéresse plus, il a un point de comparaison avec ses livres préférés, et il vous partagera donc des commentaires probablement plus pertinents sur l’histoire. Par contre, certaines personnes hors du public cible m’ont aussi apporté des commentaires très pertinents, mais concernant plutôt l’écriture et non l’histoire. À mon avis, l’un comme l’autre sont très aidants…

Remerciements
J’en profite pour remercier de leur patience et de leur intérêt toutes mes bêta-lectrices! Grâce à elles, je suis devenue une meilleure écrivaine et mon roman s’est de beaucoup amélioré! Il s’en trouvera toujours une petite partie de vous à l’intérieur de celui-ci!

2 commentaires :

  1. Bien sûr, c'est une étape incontournable et indispensable!!! Surtout pour un premier roman. Chacun de mes béta-lecteurs m'a apporté un nouveau regard sur mon roman et m'a permit d'en améliorer l'écriture. certes, j'ai dû retravailler le texte encore et encore, mais le résultat en valait mille fois la peine!! Je ne les remercierai jamais assez...!!! Bisous.

    RépondreEffacer