Rechercher sur ce blogue

jeudi 21 janvier 2016

Une histoire basée sur des faits réels...

Carte topographique de la région de St-Octave-de-l'Avenir
Eh bien oui! J'ai osé... Voici quelque chose qui m'a inspirée pour mon livre...

J'aime beaucoup m'inspirer d'endroits réels pour le déroulement de mon histoire. C'est ce que j'ai fait pour les 3 tomes... J'aime regarder les cartes topographiques et les images satellites. Eh oui! J'en fais autant que ça! Mais pour moi, c'est un vrai plaisir de savoir que je me base sur un endroit réel et non fictif!

Un réel village disparu
Un jour où je cherchais l'endroit parfait sur internet pour le tome1, je suis tombée, à ma grande surprise, sur l'historique de St-Octave-de-l'Avenir. C'est un petit village disparu de la Gaspésie et il cadrait parfaitement! Pourquoi? Ah... eh bien là, vous comprendrez que ce sera à vous de le découvrir en lisant mon livre... ;)

Voici donc un lien de l'historique de St-Octave-de-l'Avenir ainsi que l'image d'une carte topographique que j'ai utilisée pour le tome 1. Je l'ai même imprimé pour y inscrire quelques notes sur l'endroit où se situent les évènements importants de l'histoire...
http://www.casoa.net/st-octave-de-lavenir

Dans mon livre, j'ai changé le nom de ce village, parce qu'il s'agit tout de même d'un roman et non d'une vraie histoire... Donc, dans mon livre, ce village s'appelle : « St-Antoine-Le-Futur »! Ah ah... ça se ressemble un peu... j'aime bien faire ce genre de clin d’œil!

Saviez-vous...?
Saviez-vous que je me suis même rendue à Cap-Chat pour y recueillir des renseignements sur ce village? Eh oui, je l'ai fait! Je me suis rendue à leur petit musée dont je parle dans l'histoire. D'ailleurs, je dois avouer que ce que j'ai écrit est presque mots pour mots ce qu'il s'est réellement passé lorsque j'y suis allée! Même le sympathique employé du musée, dont j'ai malheureusement oublié le nom, se retrouve presque authentiquement dans mon livre! 

Saviez-vous aussi que j'ai réellement tenté de me rendre à St-Octave-de-l'Avenir en voiture, sur un petit chemin de terre raboteux envahi par les arbres...? Mais nous avons dû rebrousser chemin... Ce chemin était tellement envahi d'arbres que nous aurions pu nous y perdre, même s'il s'agissait d'un seul et unique chemin et qu'il était pratiquement en ligne droite... c'est peu dire!

2 commentaires :

  1. C'est génial!! Il est évident que tout cela donne de la profondeur à un roman. L'authenticité est ce qui va permettre de donner de la CREDIBILITE à l'intrigue. C'est chouette que tu aies pu te déplacer et enquêter en direct! ;) Mon premier roman étant basé sur des faits historiques (40-44), j'ai bien été obligée de passer des heures, des jours, des semaines, et des mois (!) en documentation. Mais c'est aussi une partie que j'adore, car j'aime apprendre et découvrir des choses sur le passé. J'aime me replonger dans une époque différente (et d'ailleurs, on le comprends en lisant mon histoire, lol). Comme toi, j'utilise beaucoup les images satellites, j'ai passé pas mal de temps à voyager gratos aux States! Le kif!! LOL.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Apprendre fait partie des plaisirs de l'écriture!
      Google map est génial pour voyager! Dans mon tome 2, j'y ai même pu choisir le réel hôtel où mes personnages séjournent. Je cherchais des caractéristiques particulières, et il était parfait, en plus d'être bien situé! Plus facile après pour décrire l'hôtel, la chambre, le paysage autour...

      Effacer

Articles au hasard

Blogger